Voyage dans l’insolite à Lyon

Voyage dans l’insolite à Lyon

Lundi 28 mai, les volontaires pour une balade étaient prêts sur le parvis de l’église  du Bon Pasteur.
Le parvis ? Mais non, il n’y en a pas !
À  l’époque dite, la  caserne militaire n’a pas permis la construction des marches !!

La maison aux 365 fenêtres (en fait 378 ) qui permettait de loger beaucoup de Canuts avec une belle vue sur la ville .

Plus loin, nous nous arrêtons près  du pilier du Couvent des Carmes.
« Ouvrez votre imagination auditive car voici la flûte enchantée qui surgit ou le quatuor  des « dissonances » qui revient en boucle… Eh oui, c’est Mozart qui nous fait vibrer sur cet espace !

A l’Hôtel-de-Ville, le heurtoir de la porte, baptisé « Tony - Tape-du-cul « enfonce la porte  grâce à son postérieur. Il n’en reste qu’un heurtoir aux formes puissantes.

Traversons le Rhône

La balade est un peu longue mais nous allons découvrir : 
* une toute petite maison des couturières au 55 rue Foch
                                                                                  
* * une maison encastrée dans une autre, plus grande (53 boulevard des Brotteaux)

…Et d’autres lieux encore, à découvrir avec des randonneurs, des amis de Stimul’ en vie.

Oh ! J’allais oublier le Musée de l’imprimerie expose encore une lunette avec des branches, spéciale pour cyclope… et le cyclope, nous l’avons vu dans la cour haute de l’Hôtel – de –Ville !!

Partagez: